Le lien intime entre facteurs émotionnels et Troubles Musculo-Squelettiques

Les Troubles Musculo-Squelettiques (TMS) : première cause d’absentéisme au travail ( plus de 80 % des maladies professionnelles ). Mais savez-vous que les douleurs physiques sont principalement liées à des facteurs émotionnels et non pas qu’à des facteurs physiques ?

Les TMS sont liés à différents facteurs Environnementaux (nuisances sonores, poste de travail, …), Organisationnels (horaire, pause, répartition des tâches…), Physiques (gestes répétitifs, postures, port de charge …
et également à des facteurs psycho-sociaux qui sont les plus insidieux car plus difficiles à mesurer et à définir :
– Le manque d’autonomie
– L’incertitude sur l’avenir professionnel
– La surcharge de travail
– Les conflits interpersonnels
– Les charges émotionnelles importantes
– Les conflits de valeurs

Les facteurs émotionnels une évidence difficile à identifier

En effet ces facteurs sont peu pris en compte, parce que peu ou pas exprimés. Les verbaliser pourrait faire désordre, cela signifierait : être faible, ne pas être fait pour la mission, risquer de perdre son poste ou tout simplement ne pas être pris au sérieux : « petits bobos », paresse, manque d’endurance, d’investissement, d’intégration…


Seulement, lorsque l’émotionnel n’est pas pris en compte alors c’est le corps qui prend le relai et le manifeste sous forme de douleurs physiques : c’est à travers le corps que l’inconscient s’exprime. Le corps est une éponge qui absorbe le stress et l’anxiété, ensuite il les traduit par les tensions, les mauvaises postures, les maladies de la peau et les maladies chroniques plus ou moins graves.


Etre en état de stress et d’anxiété c’est avoir des muscles en tension jour et nuit. Vous entrez alors dans un cercle vicieux : plus le stress est installé, plus il y a des troubles de sommeil, plus vous êtes fatigué, moins vous êtes concentré, moins les gestes sont précis, plus il y a risque d’accident du travail, plus vous êtes irritable, plus il y a risque de conflits….

Pour l’entreprise c’est une baisse de productivité et de qualité, mais également une augmentation des absences pour maladie et donc des coûts, sans évoquer le turn over et l’instabilité des équipes…

Manager avec bienveillance


Il est important que le manager prenne le temps de prévenir ces facteurs psycho-sociaux. Comment ? En étant à l’écoute et permettre la communication. Ça prend peut-être du temps au départ, mais c’est pour en gagner après. C’est permettre à son équipe d’être plus authentique, et se sentir considéré.
C’est aussi permettre à chaque employé et au manager de s‘ouvrir à la remise en question pour trouver une solution ensemble.
Un chemin pour que chaque personne soit actrice de son bien-être au travail et de sa santé en gérant les situations différemment. Comme par exemple changer d’organisation, connaitre ses limites, prendre du recul … Les formations, les stages, les séances de développement personnel sont très efficaces pour cela.


Et la santé du dirigeant dans tout ça ?

Des salariés compris et considérés sont des salariés heureux qui s’impliquent pleinement dans leur mission .
Le taux d’absentéisme sera maîtrisé voire diminuera. Les entreprises ayant mis des plans de prévention ont vu leur taux d’absentéisme baisser de 13%.
Celles qui n’ont rien mis en place ont vu leur taux augmenter de 15% (Malakoff Méderic entre 2011 et 2016)


L’entreprise est à l’image du dirigeant. L’équipe est à l’image du manager
C’est lui qui donne la politique d’entreprise, communique sa motivation, son enthousiasme, sa volonté.
Il est essentiel qu’il veille à sa santé et à son équilibre sur le plan physique, émotionnel, mental et relationnel.
Un dirigeant, un manager bien dans sa tête et dans corps, bref ! bien dans ses baskets aura plus tendance à prendre soin de ses employés, de ses équipes et donc de son entreprise.
Alors selon vous par qui devons-nous commencer ?

Najat Salbi Optimisatrice d’équilibre de vie du dirigeant et de son entreprise (Axes et développement.com )

Lien :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *